Skip to main content

Culture and Creativity

Les pôles d’innovation numérique aident les entreprises à renforcer leur compétitivité en exploitant les possibilités qu'offre le numérique d'améliorer leur fonctionnement et leurs produits. Des fonds de l’UE seront mis à la disposition de pôles qui sont déjà soutenus par leur pays ou région, ou qui le seront, afin d’accroître l’impact des financements publics.

S+T+ARTS est une plateforme qui vise à établir un lien plus étroit entre technologie et pratique artistique afin de relever les défis sociaux, environnementaux et économiques auxquels l’Europe est confrontée. Elle soutient le développement de technologies plus créatives, inclusives et durables grâce à la collaboration entre artistes, scientifiques, ingénieurs et chercheurs. Elle repose sur l’idée selon laquelle l’art, la science et la technologie peuvent bénéficier d’un partage des perspectives et de l’ouverture de nouvelles voies pour la recherche et les entreprises.

Le projet de partenariat WORTH aide les PME du secteur de la création à collaborer au niveau transnational en vue de mettre au point des produits innovants axés sur la conception en stimulant les échanges et le partenariat entre créateurs, concepteurs, fabricants, artisans et entreprises technologiques. Il est fondé sur des principes clés tels que la qualité de l’expérience, notamment du point de vue du style et de l’esthétique, les environnements de vie sains et sûrs, la durabilité et la circularité, ainsi que l’inclusion et l’accessibilité, notamment financière.

L’initiative du nouveau Bauhaus européen vise à développer un mouvement créatif et interdisciplinaire qui relie le pacte vert pour l’Europe à la vie quotidienne des citoyens de l’UE. Cette initiative, développée conjointement avec des citoyens, des experts, des entreprises et des institutions, qui y participent directement, vise à:

Le Fonds «Asile, migration et intégration» (FAMI) met particulièrement l’accent sur les mesures d’intégration précoce, avec la possibilité pour les autorités locales et régionales et la société civile de bénéficier d’un taux de cofinancement supérieur au taux standard. Le nouveau programme se concentre principalement sur les premières étapes de l’intégration et poursuit les objectifs généraux suivants:

Les projets favorisent les activités de mobilité pour les catégories suivantes:

  • les apprenants: écoliers, étudiants, stagiaires, apprentis, jeunes et apprenants adultes;
  • le personnel: professeurs, enseignants, formateurs, animateurs socio-éducatifs et personnes travaillant dans des organisations actives dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse.

Les projets visent principalement à aider les apprenants à acquérir des connaissances, des compétences et des attitudes, y compris des compétences linguistiques.

Le sous-programme LIFE «Transition vers l'énergie propre» soutient la transition vers une économie économe en énergie, fondée sur les énergies renouvelables, neutre pour le climat et résiliente au changement climatique.

Il finance des actions de coordination et de soutien qui présentent une forte valeur ajoutée pour l'UE et visent à lever les obstacles commerciaux qui entravent la transition socio-économique vers une énergie durable.

Le programme LIFE cofinance des projets dans les domaines suivants:
• adaptation urbaine et aménagement du territoire;
• résilience des infrastructures;
• gestion durable de l’eau dans les zones sujettes aux sécheresses;
• gestion des inondations et du littoral;
• résilience des secteurs agricole, forestier et touristique;
• soutien aux régions ultrapériphériques de l'UE pour se préparer aux phénomènes météorologiques extrêmes, notamment dans les zones côtières.

Les missions de l'UE constituent un effort coordonné de la Commission pour mettre en commun les ressources nécessaires en termes de programmes de financement, de politiques et de réglementations, ainsi que d’autres activités pour atteindre leurs objectifs.

Dans le cadre d’Horizon Europe, le programme «Écosystèmes européens d’innovation» (EEI) vise à créer des écosystèmes d’innovation plus connectés, inclusifs et efficaces et à soutenir l’expansion des entreprises, comme le prévoit le nouveau programme européen d’innovation.

Les écosystèmes d’innovation:

Les communautés de la connaissance et de l’innovation de l'EIT sont des partenariats réunissant des entreprises, des centres de recherche et des universités. Elles visent à renforcer la coopération entre ces partenaires et à créer des environnements propices à l’épanouissement de la pensée créative et de l’innovation. Elles contribuent au développement de produits et de services innovants, à la création de nouvelles entreprises et à la formation d’une nouvelle génération d’entrepreneurs.

Les activités d’investissement s’étendent aux activités de recherche, d’innovation, de démonstration et de numérisation et incluent les investissements liés au lancement de technologies et produits nouveaux sur le marché, ainsi qu’aux innovations en matière d’organisation et de procédé, y compris les modèles commerciaux nouveaux et innovants dans différents domaines.

Le pôle 5 «Climat, énergie et mobilité» soutient la mise en œuvre de l’accord de Paris et des objectifs de développement durable des Nations unies. Les acteurs de la culture et de la création peuvent participer:

Les projets du pôle n° 3 «Sécurité civile pour la société» soutiendront la mise en œuvre des priorités stratégiques de l’UE relatives à la sécurité, y compris la cybersécurité, à la réduction des risques de catastrophe et à la résilience.

Les acteurs des secteurs de la culture et de la création peuvent participer:
• aux projets de recherche contribuant à la lutte contre le trafic de biens culturels;
• à l’évaluation des risques de catastrophes et des vulnérabilités des sites du patrimoine culturel;
• à de grands événements culturels.

Le pôle 1, «Santé», vise à créer une société européenne plus forte, plus inclusive et plus démocratique. Il met l’accent sur le développement de technologies, de secteurs et de chaînes de valeur numériques clés émergents.

Le pôle 2, «Culture, créativité et société inclusive», vise à réaliser les priorités et objectifs suivants de l’UE:
• renforcer la gouvernance démocratique et la participation des citoyens;
• sauvegarder et promouvoir le patrimoine culturel;
• réagir aux transformations sociales, économiques, technologiques et culturelles et les orienter.

Le réseau FARNET regroupe les personnes chargées de la mise en œuvre du développement local mené par les acteurs locaux (CLLD) dans le cadre du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP). Il rassemble des groupes d’action locale de la pêche (GALP), des autorités de gestion, des citoyens et des experts provenant de toute l’Union, afin d’œuvrer au développement durable de la pêche et des zones côtières. Par le passé, cette initiative a souvent soutenu des projets liés à l’art et à l’artisanat, ainsi qu’au patrimoine culturel.

Le mécanisme pour une transition juste contribue à permettre aux régions et aux personnes de faire face aux conséquences sociales, économiques, environnementales et en matière d’emploi de la transition vers les objectifs de l’Union pour 2030 en matière d’énergie et de climat et vers une économie de l’Union neutre pour le climat d’ici à 2050, sur la base de l’accord de Paris.

Le Fonds est un outil essentiel pour aider les territoires les plus touchés par la transition vers la neutralité climatique, en leur fournissant un soutien sur mesure.

Le Fonds social européen plus (FSE+) est le principal instrument de l’Europe pour investir dans le facteur humain.

Doté d’un budget de près de 99,3 milliards d’euros pour la période 2021-2027, le FSE+ continuera d’apporter une contribution importante aux politiques de l’UE en matière sociale, d’emploi, d’éducation et de compétences et aux réformes structurelles dans ces domaines.

Le FEDER fait partie de la politique de cohésion de l’UE. Il vise à renforcer la cohésion économique, sociale et territoriale de l’Union européenne en corrigeant les déséquilibres entre ses régions et en soutenant la relance économique, la création d’emplois, la compétitivité, l’innovation et la durabilité. Il met en œuvre les priorités politiques de l’Union, en particulier la transition écologique et numérique.

Les alliances renforcent la capacité d’innovation de l’Europe en stimulant l’innovation par la coopération et le flux de connaissances entre l’enseignement supérieur, l’enseignement et la formation professionnels (initiaux et continus) et, plus généralement, en associant un contexte socio-économique, notamment la recherche.

Le guide du programme est disponible ici.

Le sous-programme «Économie circulaire et qualité de vie» vise à faciliter la transition vers une économie durable, circulaire, sans substances toxiques, économe en énergie et résiliente au changement climatique, et à protéger, rétablir et améliorer la qualité de l’environnement, soit par des interventions directes, soit en soutenant l’intégration de ces objectifs dans d’autres politiques.

Le programme LIFE continuera donc à cofinancer des projets dans le domaine de l’environnement, en particulier dans le secteur de l’économie circulaire.

Le laboratoire d’innovation créative incitera les acteurs de tous les secteurs de la culture et de la création à concevoir et à tester des solutions numériques innovantes pouvant avoir un impact positif à long terme sur de multiples secteurs culturels et créatifs.

Ce laboratoire facilitera la création de solutions innovantes (telles que des outils, des modèles et des méthodologies) pouvant s'appliquer au secteur audiovisuel et à au moins un autre secteur créatif et/ou culturel. Ces solutions doivent être faciles à reproduire et avoir un potentiel de pénétration du marché.

Subscribe to Recherche, développement et innovation