Skip to main content

Culture and Creativity

Les pôles d’innovation numérique aident les entreprises à renforcer leur compétitivité en exploitant les possibilités qu'offre le numérique d'améliorer leur fonctionnement et leurs produits. Des fonds de l’UE seront mis à la disposition de pôles qui sont déjà soutenus par leur pays ou région, ou qui le seront, afin d’accroître l’impact des financements publics.

S+T+ARTS est une plateforme qui vise à établir un lien plus étroit entre technologie et pratique artistique afin de relever les défis sociaux, environnementaux et économiques auxquels l’Europe est confrontée. Elle soutient le développement de technologies plus créatives, inclusives et durables grâce à la collaboration entre artistes, scientifiques, ingénieurs et chercheurs. Elle repose sur l’idée selon laquelle l’art, la science et la technologie peuvent bénéficier d’un partage des perspectives et de l’ouverture de nouvelles voies pour la recherche et les entreprises.

Startup-Europe est une initiative reliant des start-ups de haute technologie, des entreprises en expansion, des investisseurs, des accélérateurs, des réseaux d’entreprises, des universités et des médias afin d’accélérer la croissance de la scène européenne des start-ups. Elle est soutenue par un portefeuille de projets et d’actions financés par l’UE.

Le projet de partenariat WORTH aide les PME du secteur de la création à collaborer au niveau transnational en vue de mettre au point des produits innovants axés sur la conception en stimulant les échanges et le partenariat entre créateurs, concepteurs, fabricants, artisans et entreprises technologiques. Il est fondé sur des principes clés tels que la qualité de l’expérience, notamment du point de vue du style et de l’esthétique, les environnements de vie sains et sûrs, la durabilité et la circularité, ainsi que l’inclusion et l’accessibilité, notamment financière.

Le programme i-Portunus vise à développer les possibilités de mobilité et à stimuler les collaborations internationales. Il permet aux artistes et aux professionnels de la culture de travailler et de jouer et coproduire des œuvres dans d'autres pays. Il leur donne accès à différents marchés, les aide à attirer de nouveaux publics ou abonnés sur les réseaux sociaux et élargit leurs perspectives professionnelles, tout en renforçant les collaborations internationales.

Le Fonds «Asile, migration et intégration» (FAMI) met particulièrement l’accent sur les mesures d’intégration précoce, avec la possibilité pour les autorités locales et régionales et la société civile de bénéficier d’un taux de cofinancement supérieur au taux standard. Le nouveau programme se concentre principalement sur les premières étapes de l’intégration et poursuit les objectifs généraux suivants:

Les projets favorisent les activités de mobilité pour les catégories suivantes:

  • les apprenants: écoliers, étudiants, stagiaires, apprentis, jeunes et apprenants adultes;
  • le personnel: professeurs, enseignants, formateurs, animateurs socio-éducatifs et personnes travaillant dans des organisations actives dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse.

Les projets visent principalement à aider les apprenants à acquérir des connaissances, des compétences et des attitudes, y compris des compétences linguistiques.

Le sous-programme LIFE «Transition vers l'énergie propre» soutient la transition vers une économie économe en énergie, fondée sur les énergies renouvelables, neutre pour le climat et résiliente au changement climatique.

Il finance des actions de coordination et de soutien qui présentent une forte valeur ajoutée pour l'UE et visent à lever les obstacles commerciaux qui entravent la transition socio-économique vers une énergie durable.

Le programme LIFE cofinance des projets dans les domaines suivants:
• adaptation urbaine et aménagement du territoire;
• résilience des infrastructures;
• gestion durable de l’eau dans les zones sujettes aux sécheresses;
• gestion des inondations et du littoral;
• résilience des secteurs agricole, forestier et touristique;
• soutien aux régions ultrapériphériques de l'UE pour se préparer aux phénomènes météorologiques extrêmes, notamment dans les zones côtières.

Un projet de solidarité est une activité de solidarité sans but lucratif mise sur pied, développée et mise en œuvre au niveau national par des jeunes eux-mêmes pour une période allant de deux à douze mois.

Un tel projet porte sur un groupe de minimum cinq jeunes qui se concentrent sur un sujet clairement défini qu’ils examineront dans le cadre d’activités quotidiennes associant tous les membres du groupe.

Subscribe to Subventions