Skip to main content

Culture and Creativity

Le programme i-Portunus vise à développer les possibilités de mobilité et à stimuler les collaborations internationales. Il permet aux artistes et aux professionnels de la culture de travailler et de jouer et coproduire des œuvres dans d'autres pays. Il leur donne accès à différents marchés, les aide à attirer de nouveaux publics ou abonnés sur les réseaux sociaux et élargit leurs perspectives professionnelles, tout en renforçant les collaborations internationales.

Cette possibilité de financement soutient des projets visant à traduire, publier, distribuer et promouvoir des œuvres de fiction. Elle poursuit les objectifs suivants:

  • intensifier la circulation transnationale et la diversité des œuvres littéraires européennes;
  • faire connaître la littérature européenne à de nouveaux publics, dans l'UE et au-delà;
  • renforcer la compétitivité du secteur du livre.

Les projets à petite échelle peuvent proposer jusqu'à 10 traductions d'ouvrages différents.

Cette possibilité de financement est ouverte à des projets dans les secteurs de la culture et de la création. Un large éventail d’activités et d’initiatives, ainsi que de candidats, peuvent bénéficier d’un soutien. Ce soutien est accordé à des projets impliquant une coopération culturelle transnationale et contribuant à renforcer la création et la circulation d’œuvres d’art et d’artistes européens à l’échelle transnationale.

Le volet TRANSSECTORIEL s’attachera à promouvoir des activités transsectorielles visant à s’adapter aux changements structurels et technologiques rencontrés par le secteur des médias, tout en favorisant un environnement médiatique libre, diversifié et pluraliste, un journalisme de qualité et l’éducation aux médias, y compris dans un contexte numérique.

Cet appel portera sur les défis et les perspectives de nature transnationale qui s'offrent aux médias. 

L’objectif du soutien à l’élaboration d’un mini-catalogue de projets européen est de renforcer la compétitivité des entreprises de production européennes indépendantes dans les pays à faible capacité audiovisuelle (groupes LCC A et LCC B) et d’accroître leur poids économique sur le marché.


Un soutien sera apporté aux sociétés de production européennes indépendantes capables d’élaborer un catalogue de 2 à 3 œuvres audiovisuelles (fiction, animation ou documentaire créatif).

Un soutien sera apporté aux festivals européens programmant une part importante d’œuvres audiovisuelles européennes non nationales, dans le but d’organiser des activités s’étalant sur une année visant à élargir et à renouveler leur public et à organiser des activités innovantes de sensibilisation du public ainsi que des initiatives destinées aux jeunes publics.

L’action de codéveloppement européen soutient la coopération entre les sociétés de production européennes en vue d’élaborer un projet unique d’exploitation commerciale destiné à l’exploitation cinématographique, à la radiodiffusion télévisuelle ou à la commercialisation sur des plateformes numériques ou dans un environnement multiplateformes dans les catégories suivantes: animation, documentaire créatif ou fiction.

Un soutien sera apporté au développement d’œuvres et de prototypes de récit interactif avec un contenu original et/ou une jouabilité de qualité destinés à être produits et exploités commercialement à l’échelle mondiale sur PC, consoles, appareils mobiles, tablettes, smartphones et autres technologies.

L’action «Films en mouvement» encourage et soutient la distribution plus large de films européens récents non nationaux en encourageant les agents de vente et les distributeurs en salles à investir dans la promotion et la distribution adéquate des films européens non nationaux.


Les activités à financer sont des campagnes de distribution paneuropéenne en salles et/ou en ligne de films européens admissibles, coordonnées par l’agent de vente du film.

Le soutien à la vente de films européens encourage et aide la distribution transnationale plus large de films européens récents en octroyant des fonds aux agents de vente européens, en fonction de leurs performances sur le marché, afin de favoriser le réinvestissement dans l’acquisition, la promotion et la distribution (y compris en ligne) de nouveaux films européens non nationaux.

Deux phases sont prévues pour les activités financées:

L’objectif du soutien au développement d’un catalogue de projets européen est de renforcer la compétitivité des entreprises de production indépendantes européennes et d’accroître leur poids économique sur le marché. Il s’agit également d’accroître la capacité des producteurs du secteur audiovisuel à concevoir des projets dotés d’un potentiel de diffusion dans toute l’Europe et au-delà, et de faciliter les coproductions européennes et internationales.

L’objectif est de soutenir les initiatives visant à favoriser l’élargissement et la participation du public, y compris les activités d’éducation au cinéma, ciblant en particulier les jeunes publics.


Projets menant à une coopération paneuropéenne et proposant des projets innovants, en particulier en ce qui concerne l’utilisation de nouveaux outils numériques, visant à:

L’action «Outils et modèles économiques innovants» vise à renforcer la compétitivité, l’évolutivité et la durabilité des acteurs européens, ainsi qu’à améliorer la visibilité et la disponibilité des œuvres européennes et à élargir le public dans l’environnement numérique.

L’objectif du soutien au contenu télévisuel et en ligne est d’améliorer la capacité des producteurs du secteur audiovisuel à concevoir des projets dotés d’un potentiel de diffusion dans toute l’Europe et au-delà, et de favoriser les coproductions européennes et internationales en ce qui concerne les contenus télévisuel et en ligne.

Le laboratoire d’innovation créative incitera les acteurs de tous les secteurs de la culture et de la création à concevoir et à tester des solutions numériques innovantes pouvant avoir un impact positif à long terme sur de multiples secteurs culturels et créatifs.

Ce laboratoire facilitera la création de solutions innovantes (telles que des outils, des modèles et des méthodologies) pouvant s'appliquer au secteur audiovisuel et à au moins un autre secteur créatif et/ou culturel. Ces solutions doivent être faciles à reproduire et avoir un potentiel de pénétration du marché.

Subscribe to Europe créative