Skip to main content

Culture and Creativity

Données relatives au secteur culturel

L’Union européenne possède des secteurs de la culture et de la création solides et dynamiques. Ces secteurs ne sont pas seulement essentiels à la diversité culturelle de l’Europe, renforçant la cohésion sociale et l’attractivité de l’Europe à l’échelle internationale: ils font aussi partie des secteurs les plus dynamiques du continent. Selon les chiffres d’Eurostat, les secteurs de la culture et de la création emploient 8,7 millions de personnes dans l’UE, soit 3,8 % de la main-d’œuvre totale, et représentent 1,2 million d’entreprises.

Statistiques culturelles concernant l'UE

Ces dernières années, Eurostat a mis en place une vaste base de données sur la culture. Les statistiques les plus récentes sont disponibles sur le site web d’Eurostat: Statistiques culturelles de l'UE Le «Guide des statistiques culturelles d’Eurostat» de 2018 offre une synthèse de ces informations et décrit les différents domaines des statistiques culturelles établies à l'échelle de l’UE, ainsi que la méthodologie utilisée pour les compiler. Toutefois, il manque encore des données au niveau de l’UE pour de nombreux indicateurs et secteurs.

En outre, les données établies par les États membres ne sont pas toutes communiquées à Eurostat, car elles ne correspondent pas aux enquêtes statistiques obligatoires de l’UE.

Utiliser les données pour élaborer des politiques pertinentes

Des informations statistiques précises sur les secteurs de la culture et de la création aident la Commission à définir des mesures efficaces pour soutenir ces secteurs et à élaborer des politiques européennes pertinentes.

Les statistiques sont également essentielles pour les professionnels de ces secteurs. En effet, un des obstacles au financement est le manque de données suffisantes et fiables. Ce manque de données limite la capacité des organisations culturelles, en particulier des petites et moyennes entreprises (PME), à obtenir des financements auprès des investisseurs et des institutions.

Outre les travaux réguliers d’Eurostat sur les statistiques culturelles, la Commission européenne a réalisé ou commandé plusieurs études qui contribuent à délimiter la complexité des secteurs de la culture et de la création et leur contribution à la croissance économique de l’UE:

Dans le cadre de l’action préparatoire «Music Moves Europe», la Commission européenne publiera deux études axées sur le secteur de la musique, les données les plus récentes concernant ce marché et les lacunes statistiques dans ce domaine.

Prochaines étapes

En plus des statistiques culturelles mises à jour chaque année par Eurostat, la Commission européenne examinera des sources complémentaires pour combler les lacunes en matière de données au niveau de l’UE. En analysant des secteurs culturels spécifiques — à savoir la musique, le patrimoine européen et les livres — et en poursuivant sa coopération avec les États membres de l’UE, les organisations internationales et les parties prenantes concernées, la Commission cherche à identifier davantage de bonnes pratiques, à établir un socle de données pour élaborer ses politiques et à dialoguer avec des représentants de l’ensemble du secteur.