Skip to main content

Culture and Creativity

Année européenne du patrimoine culturel 2018

année européenne du patrimoine culturel 2018

2018 était l’Année européenne du patrimoine culturel. Elle visait à encourager un plus grand nombre de personnes à découvrir et à apprécier le patrimoine culturel de l’Europe, ainsi qu’à renforcer un sentiment d'appartenance à un espace européen commun. Le slogan de l’Année était:

«Notre patrimoine: quand le passé rencontre l’avenir».

Une enquête Eurobaromètre spéciale sur le patrimoine culturel lancée à la veille de l’Année européenne révèle que le patrimoine culturel est important pour une grande majorité d’Européens à titre personnel (84 %), ainsi que pour leur communauté (84 %), leur région (87 %), leur pays (91 %) et l’UE dans son ensemble (80 %).

La plupart des répondants (84 %) déclarent être fiers du patrimoine culturel de leur région ou de leur pays, et un pourcentage élevé (70 %) est également fier d’un monument historique, d’un site, d’une œuvre d’art ou d’une tradition d’un autre pays européen.

70 % des personnes interrogées estiment que le fait de vivre à proximité de lieux liés au patrimoine culturel européen donne un sentiment d’appartenance à l’Europe. En outre, la plupart des répondants pensent que les pouvoirs publics aux niveaux local, régional, national et européen devraient consacrer davantage de ressources au patrimoine culturel.

Chiffres clés de l’Année européenne du patrimoine culturel 2018

  • 12,8 millions de participants
  • 23 000 événements organisés
  • 37 pays participants

Pour contribuer à l’Année, la Commission a mis en œuvre 10 initiatives européennes à long terme en collaboration avec le Conseil de l’Europe, l’UNESCO et d’autres partenaires. Parmi ces initiatives figuraient:

  • des activités avec les écoles;
  • la recherche de solutions innovantes pour réutiliser les bâtiments du patrimoine;
  • la lutte contre le trafic illicite de biens culturels.

En outre, l’UE a financé de nombreux projets en faveur du patrimoine culturel. La Commission a lancé un appel spécifique pour des projets de coopération liés à l’Année dans le cadre du programme «Europe créative». Par ailleurs, de nombreuses autres possibilités étaient disponibles au titre d’Erasmus+, de L’Europe pour les citoyens, d’Horizon 2020 et d’autres programmes de l’UE.

Année européenne du patrimoine culturel 2018: une réussite commune

Au niveau européen, toutes les institutions de l’UE se sont engagées à faire de l’Année une réussite. La Commission européenne, le Parlement européen, le Conseil de l’Union européenne, ainsi que le Comité des régions et le Comité économique et social européen ont organisé des activités axées sur le patrimoine culturel et des événements pour célébrer l’Année.

Les coordinateurs nationaux étaient chargés de mettre l’Année européenne en œuvre au niveau national, représentant les pays participants: les 28 États membres et 9 pays associés (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Macédoine du Nord, Islande, Monténégro, Norvège, Suisse, Géorgie et Serbie).

La Commission européenne a organisé l’Année avec l’aide de 38 organisations de la société civile qui faisaient partie du comité des parties prenantes. Le processus de sélection du comité des parties prenantes a été ouvert et transparent. L’UNESO et le Conseil de l’Europe y ont participé, à la suite d’un appel ouvert à participation.

Retombées de l’Année européenne du patrimoine culturel 2018

La Commission, les États membres et les acteurs du patrimoine culturel continuent de mettre en œuvre une vision à plus long terme pour gérer, sauvegarder et valoriser le patrimoine culturel européen, sur la base des résultats de l’Année européenne et du cadre d’action européen en faveur du patrimoine culturel. À cet effet, la Commission s’appuie notamment sur les travaux du groupe d’experts.

En savoir plus sur l’Année